Dernier numéro

Abdellatif Kechiche, n° 43, printemps 2020

Suppléments en ligne

Le médium vidéoludique comme (générateur de) discours : retour sur le colloque international « Les langages du jeu vidéo »(06/20)La représentation de la masculinité dans les films américains ou comment dépasser le clivage entre les genres. Compte rendu de Charles-Antoine Courcoux, Des machines et des hommes : masculinité et technologie dans le cinéma américain(06/20)Une guerre sur les écrans ? Le cinéma en Suisse et la Première guerre mondiale. Compte rendu d’Adrian Gerber, Zwischen Propaganda und Unterhlatung. Das Kino in der Schweiz zur Zeit des Ersten Weltkriegs(06/20)Vues imprenables sur la critique ou quand des journalistes écrivent leur propre histoire. Compte rendu de Philipp Brunner, Tereza Fischer, Marius Kuhn (éd.), Freie Sicht aufs Kino. Filmkritik in der Schweiz(06/20)Festen (Cyril Teste, 2017), la fusion de deux arts(06/20)Voir tous les articles

Rubrique Suisse

Archives (11)Compte rendu (DVD, livres) (29)Critique de films (77)Entretiens (14)Festival (35)Politique et institutions (13)Voir tous les articles

Anciens numéros

Cinéma ethnographique, n° 40-42, automne 2019Jeu vidéo et cinéma, n° 39, automne 2018Lionel Rogosin, n° 37-38, automne 2017
printemps 2018
Cinéma de re-montage, n° 34-36, automne 2016
printemps 2017
Séries télévisées contemporaines, n° 32-33, printemps 2016Education au cinéma, n° 31, automne 2015René Vautier, n° 29-30, printemps 2015Arnaud Desplechin, n° 28, automne 2014Drones, cartographie et images automatisées, n° 26-27, printemps 2014Werner Herzog, n°25, automne 2013Le doublage, n° 23-24, printemps 2013Cinéma élargi, n° 21-22, hiver 2012Dossier: Peter Watkins, n°20, printemps 2012Autour d'Elephant de Gus Van Sant, n°19, automne 2011Mario Ruspoli et le cinéma direct, n°18, printemps 2011Les abîmes de l'adaptation, n°16-17, automne 2010Raoul Ruiz, n°15, automne 2009Cinéma et migration, n°14, printemps 2009Anna Sanders Films, cinéma et art contemporain, n° 13, automne 2008Fredi M. Murer, n° 12, printemps 2008Terrence Malick, n° 11, automne 2007La trilogie de Dieu de João César Monteiro, n° 10, printemps 2007Le monde de Star Wars, n° 8-9, automne 2006Stephen Dwoskin, n° 7, printemps 2006Train et cinéma, n° 6, automne 2005David Lynch, n° 4-5, printemps 2005Hitchcock côté cour, n° 3, printemps 2004Le hors-champ, n° 1-2, automne 2003

Les abîmes de l'adaptation, n°16-17, automne 2010

<i>Le scaphandre et le papillon</i> et l’adaptation filmique du «je» littéraire : l’oeil qui écrit

Auteur: 
Robert

Lorsque le cinéaste Julian Schnabel propose, dix ans après la sortie du livre Le scaphandre et le papillon de Jean-Dominique Bauby (1997), une "adaptation" de cette autobiographie, il prend pour sujet sa création même, en plaçant au premier plan les éléments qui, dans le péritexte, thématisaient les conditions de l’écriture. Bauby a en effet écrit cette autobiographie alors qu’il souffrait de locked-in syndrome, étant entièrement paralysé à l’exception de son oeil gauche.

Traders (Jean-Stéphane Bron, 2009): un objet télévisuel singulier

Cet article démontre que, loin d’être un travail de commande impersonnel, le film Traders (2009) réalisé par Jean-Stéphane Bron pour l’émission de reportage Temps Présent (TSR) s’inscrit de façon cohérente dans la filmographie du cinéaste suisse romand, en aménageant une tension entre les codes du reportage télévisé et ceux de la fiction, en mêlant des images hybrides (plans filmés par le cinéaste, archives télévisées, photographies) qui permettent au réalisateur d’entretenir une distance ironique avec son sujet.

Bukowski en abîme: de l’écrit à l’écran (à propos de <i>Conte de la folie ordinaire</i>, Marco Ferreri, et de <i>Barfly</i>, Barbet Schroeder)

Auteur: 
Bovier

On analyse dans cette étude le positionnement de Bukowski au sein de la littérature américaine: campant un personnage de paria et de marginal, l’auteur multiplie les provocations, tout en s’inscrivant en faux contre la Beat Generation. Adapter Bukowski à l’écran, c’est se confronter la mythologie de l’auteur maudit, qui confond oeuvre et vie.

Entre génie et Ophélie : images romantiques de Virginia Woolf dans <i>The Hours</i>

Auteur: 
Noël

Cet article porte sur The Hours (Stephen Daldry, 2002), film consacré à l’existence de l’écrivaine Virginia Woolf. Il tente de cerner les contours d’un canon particulier de la femme artiste au cinéma, notamment dans son interaction constante avec d’autres occurrences médiatiques et artistiques (oeuvres plastiques, romans, études historiques).

La vie «fantastique» des frères Grimm: une biographie fictive par Terry Gilliam

Auteur: 
François

The Brothers Grimm (2005) n’est pas un biopic de Terry Gilliam sur Jacob et Wilhelm Grimm, auteurs du célèbre livre Contes de l’enfance et du foyer (Kinder- und Hausmärchen, 1812), mais un film fantastique s’inspirant du monde merveilleux associé à leurs noms. Cet article étudie la manière dont les auteurs allemands et leurs textes sont représentés dans le film, souvent au travers de phénomènes de réception dus en grande partie aux adaptations pour enfants, à l’instar des dessins animés de Walt Disney.

Le déni de l’écrit à l’écran. L’écrivain, son oeuvre et l’univers filmique

Auteur: 
Boillat

Cet article introductif se propose d’explorer à travers un grand nombre d’exemples – pour la plupart issus du cinéma hollywoodien contemporain – les implications esthétiques et narratologiques de l’hypothèse selon laquelle la figuration de l’écrivain, de l’acte d’écriture et de l’objet livre constituerait, dans le cinéma dominant du moins, une sorte de paradoxe.

Soleure 2010: Débat critique

Retranscription des débats publics du "Film Club" menés durant les 45e Journées de Soleure par trois critiques français (Catherine Bizern, Corinne Rondeau et Charles Tesson) à propos de films helvétiques en compétition lors de cette édition du festival (Coeur animal, Verso, La guerre est finie, Face au juge).

Stefan Länzlinger & Thomas Schärer, Stellen wir diese Waffe in unseren Dienst. Film und Arbeiterbewegung in der Schweiz

Roland Cosandey rend compte d'une parution récente des éditions zurichoises Chronos dont l’ambition est de couronner provisoirement les travaux menés depuis une quinzaine d'années sur la relation entre cinéma de commande et mouvement ouvrier en Suisse. Il en discute l'intérêt et les limites méthodologiques.

Urgence et permanence du document Züri brännt (collectif Videoladen, 1980)

Cet article se penche sur un brûlot tourné dans l’urgence lors de la révolte de la jeunesse zurichoise en 1980. Outre l’accent mis sur son aspect formel, assez inventif, le film est aussi appréhendé selon les différentes catégories de genre auquel il peut renvoyer: témoignage, documentaire, film politique. Jusqu’à participer de l’écriture, si ce n’est d’une fiction, du moins de la légende de ces événements fondateurs de la culture et de la société suisse contemporaine.

[A]