Dernier numéro

Abdellatif Kechiche, n° 43, printemps 2020

Suppléments en ligne

Le médium vidéoludique comme (générateur de) discours : retour sur le colloque international « Les langages du jeu vidéo »(06/20)La représentation de la masculinité dans les films américains ou comment dépasser le clivage entre les genres. Compte rendu de Charles-Antoine Courcoux, Des machines et des hommes : masculinité et technologie dans le cinéma américain(06/20)Une guerre sur les écrans ? Le cinéma en Suisse et la Première guerre mondiale. Compte rendu d’Adrian Gerber, Zwischen Propaganda und Unterhlatung. Das Kino in der Schweiz zur Zeit des Ersten Weltkriegs(06/20)Vues imprenables sur la critique ou quand des journalistes écrivent leur propre histoire. Compte rendu de Philipp Brunner, Tereza Fischer, Marius Kuhn (éd.), Freie Sicht aufs Kino. Filmkritik in der Schweiz(06/20)Festen (Cyril Teste, 2017), la fusion de deux arts(06/20)Voir tous les articles

Rubrique Suisse

Archives (11)Compte rendu (DVD, livres) (29)Critique de films (77)Entretiens (14)Festival (35)Politique et institutions (13)Voir tous les articles

Anciens numéros

Cinéma ethnographique, n° 40-42, automne 2019Jeu vidéo et cinéma, n° 39, automne 2018Lionel Rogosin, n° 37-38, automne 2017
printemps 2018
Cinéma de re-montage, n° 34-36, automne 2016
printemps 2017
Séries télévisées contemporaines, n° 32-33, printemps 2016Education au cinéma, n° 31, automne 2015René Vautier, n° 29-30, printemps 2015Arnaud Desplechin, n° 28, automne 2014Drones, cartographie et images automatisées, n° 26-27, printemps 2014Werner Herzog, n°25, automne 2013Le doublage, n° 23-24, printemps 2013Cinéma élargi, n° 21-22, hiver 2012Dossier: Peter Watkins, n°20, printemps 2012Autour d'Elephant de Gus Van Sant, n°19, automne 2011Mario Ruspoli et le cinéma direct, n°18, printemps 2011Les abîmes de l'adaptation, n°16-17, automne 2010Raoul Ruiz, n°15, automne 2009Cinéma et migration, n°14, printemps 2009Anna Sanders Films, cinéma et art contemporain, n° 13, automne 2008Fredi M. Murer, n° 12, printemps 2008Terrence Malick, n° 11, automne 2007La trilogie de Dieu de João César Monteiro, n° 10, printemps 2007Le monde de Star Wars, n° 8-9, automne 2006Stephen Dwoskin, n° 7, printemps 2006Train et cinéma, n° 6, automne 2005David Lynch, n° 4-5, printemps 2005Hitchcock côté cour, n° 3, printemps 2004Le hors-champ, n° 1-2, automne 2003

Captain Deasy's Daring Drive (Emile Laust & W.R. Booth, 1903) et le cinéma des premiers temps en Suisse

Auteur: 
Cosandey

Tableaux pour une expédition cinématographique au pays du panorama: Captain Deasy's Daring Drive (Mutoscope & Biograph Co., Emile Lauste et W.R. Booth, GB, 1903)

     

par Roland Cosandey

 

 

En 2002 à Vevey, le festival Images ’02 projeta avec l’accompagnement musical du trio Tolck l’une des plus remarquables réalisations effectuées durant les premières années du cinéma en Suisse : l’enregistrement de l’exploit du capitaine Deasy roulant vers les Rochers-de-Naye sur le ballast de la voie ferrée au volant d’une automobile Martini licence Rochet-Schneider. L’événement avait été filmé en octobre 1903 par deux caméramans de la British Mutoscope and Biograph Company, venus exprès de Londres. Tout y était du dernier moderne – le palace, la voiture, le train, le cinéma –, et le panorama y régnait sous toutes ses formes, y compris celles que nous nommons aujourd’hui « panoramique » et « travelling ». En 2004, le festival montra ces images à un public de spécialistes, les conducteurs et passagers du Tour du Léman, un événement commémorant la première course automobile suisse, qui avait eu lieu le 17 et 18 septembre 1898. Condition de participation : rouler sur un véhicule automobile datant authentiquement d’avant le 31 décembre 1904.

 

L’ensemble des vues ou des plans qui constituent Captain Deasy’s Daring Drive (titre attribué par les catalogueurs du National Film and Television Archive), fait l’objet, depuis sa restauration en 1993, d’une attention et d’une circulation effectives. Des tirages nouveaux, au format standard 35 mm, ont rejoint les collections du Nederlands Filmmuseum, déjà riche en films Mutoscope & Biograph, et celle du Département audiovisuel de la Bibliothèque de La Chaux-de-Fonds, en raison de l’établissement neuchâtelois de l’entreprise Martini, un pionnier de la construction automobile suisse. Avec le répertoire suisse des vues Lumière, c’est le corpus le mieux documenté des vestiges de la production des premiers temps du cinéma qui aient à voir avec notre territoire...

 

 

[A]